Objectifs :

  • s’approprier les liens à faire entre les notions de culture, relation interculturelle, éducation interculturelle et santé mentale;
  • comprendre les facteurs de fragilisation et de protection qui influencent l’adaptation des étudiants réfugiés à l’école et à la société québécoises;
  • identifier les méthodes d’enseignement-apprentissage qui sont signifiantes pour les étudiants étrangers issus de pays en guerre.

Notre formatrice détient un baccalauréat en enseignement des langues, un certificat en immigration et relations interethniques et une maîtrise en éducation interculturelle.  Elle enseigne le cours Didactique du français à l’accueil à l’Université de Montréal.

Durée : 3 heures

Pour en connaître davantage sur cet atelier, contactez-nous.